Historique

 

Monsieur Benoît Valcourt, premier arrivant à St-Benoît de PackingtonLes premières tentatives de colonisation dans les cantons de Packington et de Robinson formant aujourd'hui la paroisse de Saint-Benoît de Packington remontent à 133 ans.  En effet, dès la fin du 19e siècle les yeux se tournaient vers ces terres de la "Couronne" convoitées non seulement pour leurs richesses naturelles, mais surtout pour permettre aux chefs de famille d'établir leurs enfants pour qu'ils y vivent. 

C'est ainsi qu'en 1876, Benoît Valcourt qui demeurait avec ses garçons sur une terre à Notre-Dame-du-Lac vint visiter le pays et le trouva tellement propre à la culture qu'il décida vers les années 1878 de venir s'établir avec eux.  Les Valcourt, dès la première année, firent des défrichements considérables, ainsi qu'un chemin de six milles de longueur qui les mettait en communication avec Sainte-Rose-du-Dégelé.

 

 

Famille Georges F. Pelletier, 1952

 

Dans les premiers temps, un grand nombre de cultivateurs des vieilles paroisses vinrent voir les nouvelles terres; on m'assure qu'il en vient au moins une centaine, et il y avait apparence que le canton Packington devait se coloniser rapidement, mais malheureusement, le mauvais état de la route qu'il fallait parcourir avant d'atteindre les bonnes terres découragea le plus grand nombre qui s'en retrournèrent désenchantés.  Le 12 août 1922 marque officilellement l'érection civique de la communauté. 

 

 

 

 Sifroid, Eugène, Esdras et Gracieuse Beaulieu en 1920

 

 

L'automobile et le tracteur étaient encore loin d'avoir fait leur apparition.  Le cheval, brave bête qui attelé à la charrue, à la herse, à la voiture jouait un rôle de premier plan.  Le tout ne se faisait point sans de courageux et rudes efforts de l'homme. 

 

 

 

 

 

Histoire de la Fourche à Hélène

 

Anecdote de la Fourche à Hélène

Madame Hélène Bouchard considérait qu'il était plus avantageux de construire un chemin de raccourci donnant accès à Notre-Dame-du-Lac à partir des rangs 8 et 9 nord que par la "côte à Adélard Leclerc".   Elle est allée consulter le Dr. Dubé de Notre-Dame-du-Lac qui lui a conseillé de "tenir son bout".  C'est précisément ce qu'elle a fait.  Quelque temps après, le chemin était construit et devant sa porte, des mécontents étaient venus poser une pancarte avec l'inscription : "La Fourche à Hélène".

 

 

 

Souper et soirée des retrouvailles

 

 

 

 

 

Durant l'année 2000, plusieurs festivités ont eu lieu pour souligner le 75e anniversaire de la municipalité de Packington.  Un livre souvenir :  "Packington, Fêtons nos bâtisseurs!" relate le plus fidèlement possible, l'histoire des ancêtres. 

 

 

 

 

Tiré du livre : "Packington, Fêtons nos bâtisseurs!"

Nous vous invitons à visiter le site suivant : les archives du Québec

Des centaines de photographies aériennes de la municipalité de Packington en 1979 sont exposées sur ce site.  Il est très intéressant à consulter.  Bonne visite!